jeudi 8 septembre 2016

Une semaine de cinq heures, la liste de l'auto-amélioration

(c) Sara's Scribbles

Je suis repartie en tant que jeune fille au pair pour plusieurs raisons, que je ne vais pas te citer dans leur intégralité parce qu'il y en a pas mal, que c'est un peu perso et que j'ai, pour une fois, pas envie de te raconter ma vie. Mais en bref, je voulais avoir du temps pour moi, je voulais pouvoir apprendre de nouvelles choses sur moi, pour bosser sur des projets perso que j'ai délaissé pendant trop longtemps pour plusieurs raison, la plus importante étant la procrastination... Ce truc me fait certainement perdre 90% de ma productivité et de mon temps libre. Ici, mes journées sont réglées en fonction de l'enfant, ce qui signifie qu'entre 13h30 et 16h, j'ai un trou où elle fait la sieste. Une pause, où je pourrais zoner sur internet, mais que j'ai décidé d'utiliser à bon escient.
Voici donc la liste des cinq choses pour devenir un moi un peu plus chouette

Écrire

Bin sûr j'écris pour le blog, mais mon besoin de poser les choses sur papier ne date pas d'hier. J'adore raconter des histoires et écrire. En témoigne les journaux intimes tenus de 14 à 17 ans, vaguement cachés au fond d'une armoire chez mes parents ou les fanfictions Harry Potter, qui sont encore trouvable sur internet si on sait où chercher (je n'en dirait pas plus, j'assume carrément plus). C'est pas de la grande littérature, c'est très approximatif, rempli de fautes et de clichés et de sexisme latent (le pire à relire).
J'ai plein d'histoires en tête, notamment ce roman que j'avais commencé en master à l'occasion du cours d'écriture créative qu'on avait eu la chance de suivre avec Thomas Lavachery. Je me remets dedans sérieusement, mon problème c'est d'aller dans les détails, l'histoire est déjà hyper bien dégrossie j'ai tout le synopsis il faut "juste" entrer dans le vif du sujet.
J'aime bien écouter les conseils de Linda Barsi, qui a fait toute une série de vlog sur l'écriture, vraiment très intéressant et motivant.
Avec un peu de chance je vais peut-être même participer sérieusement au NaNoWriMo



Faire du sport

Et pas faire genre "non mais je fais du yoga chez moi", c'est faux, j'étale mon tapis je fais une salutation au soleil et après je prends mon petit dej en tailleur en regardant le replay des Reines du Shopping.
Je voulais pas non plus aller à la piscine, la piscine c'est pas un sport où tu rencontre des gens, à la limite t'y va avec tes potes le dimanche après midi. Je veux faire un sport d'équipe. Un truc où je peux rencontrer des gens.
Depuis que j'ai vu Bliss/Whipe it pour les anglophones, je suis un peu en amour du roller derby, je connais les règles du jeu, j'ai déjà assisté à des matchs et tout et je trouve les filles qui pratiquent ce sport tellement badass. Mais j'avais peur, je suis pas la meuf la plus sportive de la planète, ni avec la meilleur coordination. Mais j'ai décidé de me lancer, c'était ça où le Quidditch. Et en vrai, c'est trop bien.
ma team \o/

Apprendre à jouer d'un instrument

Ça a jamais été dans mes priorités quand j'étais petite de savoir jouer d'un instrument, même chanter c'est complètement au dessus de mes capacités. Ça ne m'empêchais pas de massacrer Hello d'Adèle lors des soirées karaokés au village vacances où j'ai bossé cet été, rassure toi bien. Mais quand même être capable de produire une mélodie c'est quand même un truc un peu magique. Mon prochain achat sera un ukulele, je commence petit, je sais pas si ça veut dire que ce sera facile, à mon avis on tablera plus sur du par coeur qu'autre chose mais si je peux me la péter un peu en soirée en jouant Somewhere over the rainbow (sans chanter évidemment) ce sera déjà pas mal.

Peindre, dessiner

Il fut un temps où je voulais être illustratrice (ahahah).
Je dessine encore un peu, mais pour des occasions, genre quand j'ai envie de faire une carte un peu personnalisée ou quoi. Cet été je me suis remise à la peinture, à la gouache, on fait avec les moyens du bord, et j'ai grave kiffé. En plus mon Host Dad est aussi un artiste et il a des caisses pleines d'aquarelle de méga bonne qualité, alors ça tombe plutôt bien.
moi


Apprendre une nouvelle langue

La franchement je pense que c'est mon plus gros challenge, je suis tellement conforté par le fait de parler super bien anglais que je me dis qu'apprendre une nouvelle langue va être a piece of cake c'est très probablement faux. Et tous les quarts d'heures que je pourrais passer sur duo linguo n'y changeront probablement pas grand chose. Il va falloir que je rentre dans le vif du sujet et que je me trouve un partenaire de conversation qui voudra bien accepter mon niveau d'hyper débutant. Au niveau du choix de la langue je me tâte encore un peu : italien (utilité, quasi nulle, mais plus facile à apprendre parce que proche du français et de l'espagnol) ou allemand (un peu plus grande utilité mais là pour le coup on part de zéro)...

Dis moi, c'est quoi tes bonnes résolutions pour la rentrée ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire