lundi 29 décembre 2014

S'il n'en restait qu'un - Bilan 2014

Grâce au fantastique site Sens critique j'ai pu garder une trace de tout ce que j'avais lu, vu, écouté au fil de l'année du coup je me suis dit qu'avec la fin de l'année et tout ça ce serait pas mal de faire un petit bilan.

Je me suis limité à un par catégorie sinon ça aurait duré des plombes.

Le film

J'ai un peu hésité, parce que ya pas un seul film dans ma liste de cette année auquel j'ai mis 10 sur 10 contrairement à l'année dernière.

Mais celui que je reverrais avec le plus de plaisir et que j'ai adoré voir la première fois, qui m'a fait pleurer des petites larmes de bonheur c'est:

Pride



Un film anglais qui rappelle The Boat That Rocked ou Billy Elliot. Le film retrace l'histoire de ce groupe de gay et lesbiennes qui ont apporté leur soutien à une communauté de mineur Galois en 1984.

Le film est drôle, dur aussi parfois, la BO est évidemment parfaite. On retrouve les acteurs anglais qui sont dans tous les films anglais, c'est à dire quelques membres du cast d'Harry Potter, de Misfits, de Sherlock etc...

C'est un super feel good movie qui redonne un peu fois en l’humanité et je pense qu'on a tous besoin de ça.



 

La série

Aucune hésitation pour cette série que j'ai découvert après tout le monde et en ayant déjà essayé de la regarder, mais cette fois, grâce à Netflix je suis allée jusqu'au bout et j'ai bien fait.

Parks and Recreation



Le pitch donne pas forcément envie, l'histoire d'un groupe d'employés municipaux d'une petite ville d'Indiana, Pawnee, qui s'occupent des parcs. Ils sont menés par Ron Swanson qui n'aime personne et surtout pas son boulot et Leslie Knope pour qui la gestion de ce département et quasiment l'équivalent de la gestion des États unis et qui a d'ailleurs l'ambition de devenir la première femme présidente. Ils sont entourés d'employés plus incompétents les uns que les autres et les situations plus absurdes les unes que les autres s'enchainent au fil des saisons.

J'ai vraiment adoré cette série, j'ai enchainé les saisons. J'adore tous les personnages ils sont plus géniaux les uns que les autres et il y a vraiment des répliques cultes dans tous les épisodes. J'ai hâte que la nouvelle saison commence !

Le livre

Il y a deux livres qui m'ont particulièrement marquée cette année. J'ai choisi celui que j'aime tellement que j'en parle déjà à tout le monde.

Humains de Matt Haig



Un extraterrestre débarque sur Terre pour prendre la place et l’apparence du professeur Andrew Martin, éminent mathématicien de l’Université de Cambridge vient de résoudre une équation majeure pour l’avenir de l’humanité. Ses premières impressions sont loin d’être positives : il est dégoûté par la façon dont les humains le regardent, par ce qu’ils mangent, par la facilité avec laquelle ils assassinent et font la guerre. L’extraterrestre est tout aussi déconcerté par les concepts d’amour et de famille, qui lui sont totalement étrangers. Pourtant, plus le temps passe, plus il commence à apprécier certaines facettes de cette étrange espèce...

C'est tellement bien écrit, le regard que porte l'auteur sur les humains, leurs défauts et finalement leurs qualités est très juste. C'est un livre qui m'a beaucoup touché. Et d'ailleurs, je le lis à voix haute à l'amoureux.

L'album

2014 a marqué le retour de mon artiste préféré avec un nouvel album

Paolo Nutini



Après cinq ans d'absence Paolo Nutini est revenu en 2014 avec son nouvel album : Caustic Love, son troisième en presque dix ans de carrière, autant dire qu'il ne fait pas parti des artistes qui enchainent album, tournée, album...etc mais quel plaisir de le retrouver et surtout de découvrir ce nouvel album qui n'a rien à voir avec le précédent, c'est ça aussi Paolo Nutini, une nouvelle identité à chaque album. Caustic Love est plus sombre, les chansons creusent leur place et restent accrochées à votre peau. Les clips sont des petites merveilles cinématographiques, des court métrages puissant. Et en live Paolo Nutini donne tout ce qu'il a et montre qu'il ne s'est pas tourné les pouces pendant cinq ans, sa voix est maîtrisée sa présence scénique en impose, lui qui gardait les yeux fermés pendant la plupart de ses concerts il y a cinq ans partage à présent ses chansons avec son public et GOSH ça fait du bien.

Jetez donc une oreille et un oeil



 

Voilà c'est tout pour cette année, passez un bon réveillon et rendez-vous en 2015 !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire