dimanche 22 juin 2014

The 100



Nouvelle série de CW, responsable entre autre de Vampire Diaries et Supernatural (deux séries qui n’ont rien à voir l’une avec l’autre, la première surfant sur la vague des vampires à la twilight, la deuxième l’histoire de deux frères chasseurs de démons et pris au milieu d’une guerre entre le bien et le mal, mais j’y reviendrai). The 100 est l’adaptation d’un roman pour la jeunesse de Kass Morgan. C’est toujours plus pratique d’adapter des romans, surtout pour les audiences, pour peu que le livre se vendent bien, la fanbase est déjà constituée et regardera la série dès le premier épisode (et pas une fois que la saison est terminée comme je l’ai fait). The 100 est une série post-apocalyptique où tout ce qu’il reste de la civilisation humaine vit dans une station spatiale, l’Arche, depuis une centaine d’année. Les ressources, en oxygène notamment, commencent à manquer alors on décide d’envoyer des delinquants mineurs sur terre pour voir si elle est de nouveau habitable.



Pourquoi des mineurs? Parce que tout manquement à la loi par un adulte est puni de mort, du coup il n’y a pas de prisonnier adultes, oui, ça plaisante plus trop dans l’espace...
Bref, ces 100 gamins (qui ont tous plus ou moins 16/17 ans en vérité) sont balancés sur terre, sans matériel de communication, ration de survie, eau, rien du tout, limite on les aurait envoyé sur terre pour mourir ce serait pareil, et doivent survivre. Leur fonctions vitales sont enregistrés par des bracelets électroniques et transmis à l’Arche qui doit ensuite estimer si la Terre est de nouveau viable.


J’ai regardé le pilot de la série hier, et j’ai failli m’arrêter après ça. C’est de la série pour teenagers avec une forêt fluorescente façon Pandora dans Avatar, des animaux mutants, des jolies filles (elle sont quand même un peu badass je dois l’admettre), des jolis garçons et des histoires d’amour à deux balles qu’on voit arriver à 8km et des personnages plus stéréotypés tu meurs. Oui mais voilà le cliffhanger à la fin de l’épisode donne envie de voir la suite, alors on lance l’épisode deux, puis trois, puis quatre et on se retrouve à avoir fini la saison en moins de 24h. Pour ma défense il n’y a «que» 13 épisodes...

Donc voilà, si vous avez aimé Revolution ou Terra Nova, vous devriez sûrement pouvoir apprécier The 100.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire