dimanche 22 juin 2014

Ici et Maintenant, Ann Brashares

Je sais pas vous, mais quand j’étais ado j’adorais Quatre fille et un jean. Il me semble que j’ai du lire plusieurs fois un des tomes, sûrement Le Dernier été. Du coup lorsque le tout dernier tome de la saga est sorti il y a deux ans, je n’ai pas attendu et je l’ai lu, retrouvant avec plaisir Bee, Carmen, Léna et Tibby malgré mes 22 ans. Lorsque j’ai vu que Gallimard Jeunesse publiait un nouveau livre de Ann Brashares, l’auteur de 4 filles et jean, je n’ai pas hésité, et j’ai été un poil déçue malheureusement, laissez moi vous expliquer pourquoi...



Ici et maintenant (The Here and Now en version originale, ils se sont pas trop creusé sur le titre chez Gallimard, mais du coup ça n’a pas le même sens, bref.) raconte l’histoire de Prenna qui est une réfugiée du futur. En effet dans une centaine d’année la planète devient tellement invivable (peste sanguine, réchauffement climatique etc... ) que grâce à un portail temporel une grosse poignée de survivant est renvoyé dans les années 2010 pour tenter de changer le cours des choses. Ces voyageurs forment une communauté façon mormons où ils doivent s’intégrer à la société du présent sans toutefois l’influencer ou créer des liens trop fort avec les gens du présent. Prenna est une adolescente qui se sent emprisonnée par les trop nombreuses règles régissant la communauté et qui rêve surtout de son camarade de classe et ami Ethan qui la comprend si bien, mais qui ne fait pas parti de la communauté. Ensemble ils vont essayer de changer les règles et le cour du temps.
C’est un roman très court, où la majorité de l’action se passe sur trois jours(dont deux servent uniquement à augmenter le nombre de pages ). Les personnages sont des ados typiques, avec leurs hormones, leur égoïste et leur brillante stupidité, un peu trop parfait sûrement, Ethan qui est à la fois populaire, intelligent et beau gosse et Prenna qui est belle tel «une princesse elfique» (oui carrément) et super intelligente (même si elle est très souvent complètement stupide «hey je suis recherché par les membres de ma communauté, si je retournai prendre une douche chez moi avant de partir en cavale» Sérieusement?).Les deux héros sont confronté UNE SEULE FOIS à un antogoniste dans leur périple, ils passent le reste du temps à faire du shopping, à jouer aux cartes et à boire de la sangria!
Le twist final est assez intéressant mais vraiment pas suffisant pour en faire un livre intéressant ou qui reste en mémoire (je l’ai lu il y a deux semaines, j’avais déjà oublié le nom des protagonistes...)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire